TESTOSTERONE

 La testostérone est responsable du développement des caractères sexuels secondaires mâles, et maintient les fonctions de la prostate et des vésicules séminales.

 La plus grande partie de la testostérone circulante est liée dans le sang à une protéine (SHBG = Sex hormone binding globulin). Chez la femme, de faibles quantités de testostérone sont formées dans l’ovaire. Aux concentrations physiologiques, les androgènes n’ ont aucune influence spécifique. En revanche, une surproduction de testostérone peut entraîner une virilisation.Chez la femme, le dosage de la testostérone est utile pour le diagnostic du syndrome androgénique, d’ovaires polykystisques(syndrome de Stein-Leventhal) de même qu’en cas de présomption de tumeur ovarienne, de tumeur ou d’hyperplasie des glandes surrénales ou en cas d’insuffisance ovarienne. Chez l’homme, le dosage de la testostérone est pratiqué en cas de présomption d’une diminution de production (hypogonadisme, par ex.), de traitement aux estrogènes, d’abérration  chromosomique (syndrome de B. Klinefelter, par ex.) et de cirrhose du foie..