P.S.A.

Des taux sériques de PSA élevés reflètent généralement une affection de la prostate (prostatite, hyperplasie bénigne, carcinome).

 Le PSA étant présent dans les glandes para?urétrales et anales, ainsi que dans le tissu mammaire sain ou cancéreux, on peut trouver, chez la femme, de faibles concentrations sanguines en PSA. On observe également de faibles concentrations en PSA chez les sujets ayant subi une prostatectomie radicale.Le dosage du PSA est essentiellement utile pour le suivi de l’évolution de l’affection et le contrôle de l’efficacité du traitement chez les patients atteints de cancer de la prostate ou les patients sous hormonothérapie. La vitesse de décroissance du taux de PSA au cours du traitement aprèschirurgie radicale, radiothérapie ou hormonothérapie jusqu’à un taux de PSA non détectable témoigne de l’efficacité du traitement. Une infection ou un traumatisme de la prostate (toucher rectal, cytoscopie, coloscopie, biopsie transurétrale, traitement au laser, test à l’effort, rétention d’urine), peuvent provoquer une élévation plus ou moins importante et prolongée du taux de PSAVersion : 01-14.