PHOSPHORE

88 % du phosphore du corps humain se trouve dans les os sous forme de phosphate de calcium sous la forme d’apatite.

Le reste intervient dans le métabolisme intermédiaire des glucides et est contenu dans des substances importantes sur le plan physiologique telles que les phospholipides, les acides nucléiques et l’ A TP . Dans le sang, le phosphore existe sous forme de phosphate inorganique et d’esters phosphoriques organiques ; la faible quantité de phosphore organique extracellulaire se trouve presque exclusivement sous forme de phospholipides. Le rapport phosphatémie/calcémie est d’env . 6/10. Une augmentation du taux de phosphore conduit à une diminution du taux de calcium. Ce mécanisme est influencé par une interaction entre la parathormone et la vitamine D. L ’hypoparathyroïdie, les intoxications à la vitamine D et l’insuffisance rénale avec diminution de la filtration glomérulaire des phosphates conduisentà une hyperphosphatémie. L ’hypophosphatémie se rencontre dans le rachitisme, l’hyperparathyroïdie et le syndrome de Fanconi Version : 01-14.