OROSOMUCOIDE

L’?1?glycoprotéine acide est synthétisée dans les hépatocytes.

Elle est constituée d’une chaîne polypeptidique à laquelle sont liées, par des liaisons N?glucosidiques, cinq chaînes glucidiques; son poids moléculaire est de 41000 daltons. De par sa structure, elle appartient, commel’?1?microglobuline et la RBP (retinol?binding protein), à la famille des lipocalines, une famille de protéines sécrétoires. L’? 1?glycoprotéine acide provoque la croissance des fibroblastes et interagit avec le collagène.C’est une protéine sensible de la réaction inflammatoire: en casd’inflammation, sa concentration peut être triplée en l’espace de 24 à 48 heures. L'?1?glycoprotéine acide sert également à différencier entre réactions inflammatoires (taux sérique augmenté) et effets d’œstrogènes (taux sérique normal ou abaissé), alors que les taux d’autres protéines de l’inflammation comme la céruléoplasmine et l’haptoglobine sont augmentés dans ces cas. Dosée en même temps que l’haptoglobine, elle est peut-êtrela protéine qui permet le mieux d’évaluer une légère hémolyse in vivo. Une augmentation du taux d’?1?glycoprotéine acide et un taux d’haptoglobine normal indiquent une réaction inflammatoire avec légère hémolyse in vivo. Une augmentation modérée et isolée du taux d’?1-glycoprotéine acide se rencontre également en cas d’altération de la fonction glomérulaire austade précoce de l’urémie. Le détermination permet d’évaluer l’activité d’inflammations aiguës et d’inflammations chroniques récurrentes ainsi que celle de tumeurs avec nécroses cellulaires..