NT-ProBNP

La dysfonction ventriculaire gauche survient lors de coronaropathie, hypertonie artérielle, valvulopathie et cardiomyopathie primitive.

Non traitée ou progressive, la dysfonction ventriculaire gauche est liée à un taux élevé de létalité (mort subite d’origine cardiaque, par exemple). L’insuffisance cardiaque chronique est un syndrome clinique résultant de l’altération de la fonction systolique cardiaque. En fonction des symptômes observés, la sévérité de l’insuffisance cardiaque est classée en différents stades (I?IV) selon la classification de la NYHA (New York Heart Association). Dans la classification NYHA, le stade est d'autant plus élevé que les taux de NT?proBNP sont augmentés et reflète la gravité de l'insuffisance cardiaque. La haute sensibilité du NT?proBNP permet donc la détection des formes légères de dysfonction cardiaque chez les patients asymptomatiques présentant une maladie cardiaque structurelle. Pour poser le diagnostic de dysfonctionnement du ventricule gauche, on utilise les données de l'examen clinique et des techniques d'imagerie. L’importance des peptides natriurétiques dans la régulation de la fonction cardiovasculaire est admise. Des études montrent l'utilité des peptides natriurétiques dans l'investigation diagnostique de la dysfonction ventriculaire gauche. Les peptides natriurétiques suivants ont été décrits: le peptide atrial natriurétique (ANP), le peptide natriurétique pro Brain (BNP) et le peptide natriurétique de type C (CNP). De par leur pouvoir natriurétique et diurétique, et comme antagonistes du système rénine angiotensine aldostérone, l'ANP et le BNP agissent sur l'équilibre hydroélectrolytique de l'organisme. Chez les sujets présentant une dysfonction ventriculaire gauche, les concentrations en BNP, comme celles du fragment d'acides aminés N?terminal en théorie inactif, le NT?proBNP, sont augmentées dans le sérum et le plasma. Le proBNP comprend 108 acides aminés. Il est principalement secrété par les ventricules cardiaques et scindé en BNP physiologiquement actif (77?108) et en fragment N?terminal ou NT?proBNP (1?76). Des études ont montré l'intérêt diagnostic et pronostic du dosage du NT?proBNP. La concentration en NT?proBNP dans le sérum ou le plasma est en corrélation avec le pronostique de dysfonction ventriculaire gauche. D'après une étude de Fisher et coll., chez les patients présentant une insuffisance cardiaque congestive avec des concentrations en NT?proBNP situées au?dessus de la médiane, le taux de mortalité dans l'année est de 53 % par rapport à 11 % pour les patients dont les concentrations sont situées au?dessous de la médiane. L'étudeGUSTO IV, dans laquelle plus de 6800 patients étaient impliqués, a montré que le NT?proBNP est le meilleur prédicteur indépendant de la mortalité dans le courant de l'année chez les patients présentant un syndrome coronaire aigu. Le test permet également de distinguer les symptômes de causes cardiaques et non cardiaques, et d'identifier les sujets présentant une dysfonction ventriculaire gauche. Dans ses directives, la European Society of Cardiology Task Force for the Diagnosis and Treatment of Chronic HeartFailure recommande la détermination des peptides natiurétiques et du  NT?proBNP « comme tests d'exclusion cliniquement utiles en raison de leur cohérence et de leur grande valeur prédictive négative ». Utilisé aux valeurs seuil recommandées, le test Elecsys proBNP atteint une valeur prédictive négative située entre 97 % et 100 % selon l'âge et le sexe. Les variations de concentration en NT?proBNP peuvent être utilisées pour évaluer l'efficacité de la thérapeutique chez les patients présentant une dysfonction ventriculaire gauche. De plus, le dosage de NT?proBNP peut être utilisé pour l'évaluation du remodelage vasculaire et contribuer ainsi àla mise en place d'un programme de réhabilitation individualisé. Le NT?proBNP représente également la fonction cardiaque et indique un risque accru chez les patients face à un traitement par des médicaments cardiotoxiques ou des interventions provoquant une rétention hydrosodée (par ex. inhibiteurs de la COX?2, anti?inflammatoires non stéroïdiens).