MICROALBUMINURIE

Dans la protéinurie glomérulaire sélective, 100 à 3000 mg d’albumine par gramme de créatinine sont éliminés dans l’urine.

Une protéinurie glomérulaire non sélective se caractérise par une élimination accrue de protéines de poids moléculaire élevé (quantité d’IgG supérieure à 10 % dela quantité d’albumine). Une protéinurie pré-rénale se reconnaît à la disproportion entre les quantités d’albumine et de protéines totales (moins de 30 % d’albumine, avec augmentation simultanée des protéines totales). Une augmentation simultanée de l’albumine et des microprotéines se rencontre dans les protéinuries glomérulo-tubulaires qui apparaissent lorsque la capacité de réabsorption tubulaire est dépassée en cas de glomérulopathies (syndrome néphrotique par ex.), de néphropathies combinées glomérulaires et tubulo-interstitielles ou en cas d’insuffisance rénale par suite d’une néphropathie diabétique ou ayant une autre étiologie(protéinurie par « overflow »). Dans le plasma l’albumine remplit deux fonctions principales: le maintien de la pression oncotique (80 %) et le transport de molécules. C’est la protéine de transport la plus importante pour les substances peu solubles dans l’eau comme les acides gras libres, la bilirubine, les ions métalliques, les hormones et les médicaments.Le taux d’albumine est diminué en cas d’hyperhydratation, d’insuffisance de synthèse hépatocellulaire, de troubles de la sécrétion dans le compartiment  intravasculaire, de troubles de la répartition entre les compartiments intravasculaire et extravasculaire, de catabolisme et de fuite d’albumine, dans la phase aiguë de la réaction inflammatoire et en cas d’analbuminémie congénitale. version : 01-14.