LIPASE

Avec l'??amylase, les lipases pancréatiques représentent incontestablement les paramètres de chimie clinique les plus importants pour le diagnostic différentiel des troubles pancréatiques.

Du fait de sa haute spécificité et de sa réponse rapide, la détermination de l’activité de la lipase a acquis de plus en plus une reconnaissance internationale.L’activité lipasique augmente dans les 4 à 8 heures suivant une pancréatite aiguë, atteint son maximum après 24 heures et diminue après 8 à 14 jours. Il n’y a toutefois pas de corrélation entre l’activité de la lipase mesurée dans le sérum et l’importance de la lésion pancréatiqueIncertitude maximale tout automate confondu : 9.3 %  Notes : Voir recommandation HAS : Diagnostic biologique de pancréatite aiguë Devant un tableau clinique évocateur de pancréatite aiguë, le seul dosage biologique à visée diagnostique à réaliser est celui de la lipasémieVersion : 01-14.