HEPATITE B - CHARGE VIRALE

Prise en charge thérapeutique de l'hépatite B chronique : décision de traiterInitiation du traitement pour tout patient non cirrhotique avec une charge virale > 2000 UI/ml, une augmentation des ASAT et ALAT au dessus de la normale, une évaluation de la sévérité de la maladie hépatique montrant une activité et/ou une fibrose.

Suivi du traitement antiviral anti-VHBL’évaluation de l'efficacité du traitement antiviral est fondé sur des mesures répétées de la charge virale et des transaminases tous les 3 à 6 moisChez les patients ayant une bonne observance et qui répondent au traitement, la sélection de variants résistants doit être suspectée devant tout échappement virologique (réascencion de la réplication virale : > 1 log ou plus au-dessus du NADIR)Réactivation virale B : La réactivation de l'hépatite B est définie par la reprise de la réplication du VHB chez un patient dont l'infection était auparavant contrôlée. Chez un patient AgHBs-positif, la réactivation est caractérisée par une augmentation significative de la charge virale (>1 Log UI/ml). Le suivi est fondé sur des mesures répétées de la charge virale du VHBRéférence : Rapport ANRS 2014, prise en charge des personnes infectées par les VHB ou le VHC Version : 02-16.