Suite aux circonstances liées à l’épidémie de COVID19 en France,
nous vous informons que vos laboratoires de Biologie Médicale BIOGROUP restent ouverts durant la période de confinement.

 
Nos équipes médicales et nos biologistes assurent leur devoir de santé publique pour vous accompagner dans vos analyses quotidiennes
et vous garantir la bonne continuité de vos soins. Nous mettons tous les moyens nécessaires pour assurer un service normal :
les résultats seront rendus en temps et en heure, comme d’habitude.

 
Pour des questions d'hygiène en cette période de pandémie, il est vivement recommandé d'apporter son stylo en venant au laboratoire.
 
Si vous ressentez les symptômes suivants : Fièvre, Toux, Difficultés respiratoires
et que vous avez une prise de sang à effectuer, nous vous invitons à contacter le laboratoire pour organiser votre prélèvement.

 
Les résultats de vos analyses vous seront envoyés de manière dématérialisée : email, serveur sécurisé, fax …
 
Pour vous rendre au laboratoire, munissez-vous de l’Attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case « Déplacement pour motif de santé ».
L’amplitude horaire de votre laboratoire peut être amenée à être modifiée durant cette période.
Nous vous invitons à vérifier en le contactant directement par téléphone.

HEPATITE A

Afin de diagnostiquer une infection aigue ou chronique, les résultats devront être utilisés en association avec les antécédents du patient et d’autres marqueurs de l’hépatiteL’hépatite A est une maladie à guérison spontanée qui est souvent subclinique, en particulier chezles enfants.

La difficulté à distinguer les symptômes cliniques de l’hépatite A virale (VHA) des symptômes de l’hépatite B ou C suscite la nécessité de s’appuyer sur des dosages sérologiques pour établir un diagnostic correct. Durant la phase aiguë de cette infection, des IgM anti-VHA apparaissent dans le sérum du patient et peuvent presque toujours être détectées lors de  l’apparition des symptômes. Dans la plupart des cas, la réponse IgM anti-VHA atteint généralement son maximum au cours du premier mois de la maladie et peut se maintenirjusqu’au sixième mois.La présence d’anticorps anti-VHA de type Ig G, associée à un résultat non réactif du dosagedes IgM anti-VHA, traduit une infection ancienne par le virus de l’hépatite A ou une vaccination contre le virus de l’hépatite A (VHA).