HEPATITE A

Afin de diagnostiquer une infection aigue ou chronique, les résultats devront être utilisés en association avec les antécédents du patient et d’autres marqueurs de l’hépatiteL’hépatite A est une maladie à guérison spontanée qui est souvent subclinique, en particulier chezles enfants.

La difficulté à distinguer les symptômes cliniques de l’hépatite A virale (VHA) des symptômes de l’hépatite B ou C suscite la nécessité de s’appuyer sur des dosages sérologiques pour établir un diagnostic correct. Durant la phase aiguë de cette infection, des IgM anti-VHA apparaissent dans le sérum du patient et peuvent presque toujours être détectées lors de  l’apparition des symptômes. Dans la plupart des cas, la réponse IgM anti-VHA atteint généralement son maximum au cours du premier mois de la maladie et peut se maintenirjusqu’au sixième mois.La présence d’anticorps anti-VHA de type Ig G, associée à un résultat non réactif du dosagedes IgM anti-VHA, traduit une infection ancienne par le virus de l’hépatite A ou une vaccination contre le virus de l’hépatite A (VHA).