CYTOMEGALOVIRUS

Le Cytomégalovirus fait partie des Herpesviridae.

Après la primoinfection, souvent asymptomatique, le virus demeure latent dans l'organisme et peut se réactiver. Il est longuement excrété dans l'urine. L'adolescent et le jeune adulte peuvent présenter une primoinfection sous forme d'un syndrome mononucléosique. La transmission se fait par contact direct et par voie sexuelle. Il existe des contaminations transfusionnelles et iatrogènes. L'infection virale est tératogène, particulièrement redoutable lors de la primoinfection chez la femme enceinte. Elle provoque alors un syndrome malformatif multiorganique, un retard mental profond. Elle peut être grave en cas d'immunodépression (transplantation, Sida) se traduisant par une pneumopathie, une rétinite, une colite, une hépatite, une encéphalite ou une polyradiculonévrite. Le diagnostic peut être réalisé par examen direct rapide (recherche de cellules infectées dans le sang et le LBA en pa rticulier). La sérologie est largement utilisée. La primoinfection se traduit par une séroconversion avec présence transitoire d'IgM, puis les anticorps IgG persistent et n'évoluent pas significativement lors des réactivations..