ANTIGENE P24

L'antigène p24 (Ag p24) est généralement détectable dans le sérum deux semaines après la contamination du sujet par le VIH-1.

Sa présence est le reflet d'une réplication intense du virus. Sa prescription chez les sujets à risque peut permettre un diagnostic précoce chez un patient en phase de pré ou per-séroconversion. Chez les enfants nés de mère séropositive pour le VIH-1, laprésence d'antigène p24 dans le surnageant de culture du virus dès la naissance, serait prédictive de formes précoces et sévères de la maladie.Après un pic, quelques semaines après l'infection, l'antigène p24 n'est généralement plus détectable dans le sang. Sa réapparition ou son augmentation associée à la diminution du taux d'anticorps anti-p24 est un des critères de progression de l'infection. Il y a d'autresvariables qui peuvent moduler la disparition et la réapparition de l'Ag p24:- les différents niveaux de l'expression virale modulent les titres d'antigènes.- avec l'apparition des anticorps anti-p24, un immuncomplexe antigène-anticorps se forme. Selon la présence de cet immun-complexe et selon l'état immunitaire du patient, la quantité de p24 détectable peut varier.Actuellement, l’intérêt principal de la recherche d'antigène p24 réside dans la détection précoce de l'infection à VIHNote : Seuil de détection de la technique : 0.75 UI/ml ( conforme à la nomenclature)Extrait de la nomenclature Version : 01-14.