ANTICORPS ANTI ADN (ds DNA)

.

Les anticorps anti-ADN double brin de classe IgG présentent une forte spécificité pour le LES Ils font partie des critères de classification proposés par la Systemic Lupus International Collaborating Clinics (SLICC) en 2014, mais constituent surtout des marqueurs sériques importants pour le suivi des patients lupiques car ils permettent la prédiction des rechutes Une élévation du titre des Ac anti-ADN double brin est prédictive d’un risque plus élevé de poussée et plus particulièrement de néphropathie lupique par dépôt de ces auto-anticorps au niveau des glomérules rénaux Cependant, cette corrélation est loin d’être absolue, puisqu’une baisse brutale du titre de ces anticorps peut s’expliquer par leur fixation glomérulaire conduisant à l’altération de la fonction rénale