Suite aux circonstances liées à l’épidémie de COVID19 en France,
nous vous informons que vos laboratoires de Biologie Médicale BIOGROUP restent ouverts durant la période de confinement.

 
Nos équipes médicales et nos biologistes assurent leur devoir de santé publique pour vous accompagner dans vos analyses quotidiennes
et vous garantir la bonne continuité de vos soins. Nous mettons tous les moyens nécessaires pour assurer un service normal :
les résultats seront rendus en temps et en heure, comme d’habitude.

 
Pour des questions d'hygiène en cette période de pandémie, il est vivement recommandé d'apporter son stylo en venant au laboratoire.
 
Si vous ressentez les symptômes suivants : Fièvre, Toux, Difficultés respiratoires
et que vous avez une prise de sang à effectuer, nous vous invitons à contacter le laboratoire pour organiser votre prélèvement.

 
Les résultats de vos analyses vous seront envoyés de manière dématérialisée : email, serveur sécurisé, fax …
 
Pour vous rendre au laboratoire, munissez-vous de l’Attestation de déplacement dérogatoire en cochant la case « Déplacement pour motif de santé ».
L’amplitude horaire de votre laboratoire peut être amenée à être modifiée durant cette période.
Nous vous invitons à vérifier en le contactant directement par téléphone.

Newsletter IDE - n°2 : Les AVK

Lettre d'information des laboratoires BIOGROUP à destination des infirmiers et infirmières.

27/02/2020 Professionnel

# UN RÉSULTAT D’INR FIABLE = UN BON PRÉLÈVEMENT

  • Remplir le tube jusqu’au trait de jauge
  • Respecter la péremption des tubes
  • Vidanger la tubulure des épicrâniennes
  • Acheminer les prélèvements rapidement au laboratoire

 

# UN BON PRÉLÈVEMENT... MAIS AUSSI DES RENSEIGNEMENTS CLINIQUES !

Merci de nous indiquer sur la fiche de renseignements cliniques :

  • la zone cible
  • la posologie et la molécule
  • la notion d’urgence ou non
  • le traitement antibiotique éventuel en cours

 

# UN SURDOSAGE ? -> ATTITUDE PRATIQUE

SI LE PATIENT NE PRÉSENTE AUCUN SYMPTÔME :

  • Privilégier le maintien à domicile en l’absence de facteurs de risque (antécédent hémorragique, comorbidité, âge).
  • Informer le patient et son entourage des risques de saignement à court terme et de la nécessite de rétablir un INR thérapeutique.
  • Effectuer un contrôle le lendemain : si l’INR reste supérieur à la cible thérapeutique, les mesures correctrices proposées restent valables et doivent être reconduites.
  • Identifier la cause du surdosage et la prendre en compte dans l’adaptation éventuelle de la posologie.

SI LE PATIENT SAIGNE ANORMALEMENT OU SIGNALE UN TRAUMATISME OU PRÉSENTE DES FACTEURS DE RISQUE :

  • Grave ou potentiellement grave -> Nécessite le plus souvent une hospitalisation.
  • Demander conseil au médecin traitant à défaut au 15 ou 112.

 

# UN INR STABLE c’est aussi une ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE

  • Connaître les aliments riches en Vitamine K
  • Les répartir de façon régulière et sans excès
  • Attention à la sur-consommation d’endives et de kiwis en hiver

 

ET LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS ? ELIQUIS, XARELTO, PRADAXA...

 

  • Mode d’action différent des AVK
  • Puissant anticoagulant avec complications hémorragiques parfois graves
  • Pas de surveillance biologique de routine, pas de suivi par l’INR
  • Cependant : modification du TP et/ou du TCA
    • Selon le médicament utilisé
    • La méthode de dosage
    • Le délai entre la prise du traitement et la prise de sang