Evaluation du dosage de l'Hormone Anti-Müllérienne - HAS 2017

01/08/2017 Professionnel

La haute autorité de santé a évalué la pertinence de l’acte de dosage de l’hormone anti-müllérienne (AMH) en vue de son inscription à la Nomenclature des actes de biologie médical.

Les situations cliniques pour lesquelles le dosage de l’AMH est pertinent sont :

  • la prédiction de la réponse ovarienne faible et excessive dans le cadre d’une stimulation ovarienne en complément du compte de follicules antraux (CFA) et en remplacement de l’inhibine B,
  • la prise en charge de la fertilité féminine des femmes ayant subi ou allant suivre un traitement anticancéreux en complément du CFA quand ce dernier peut être réalisé,
  • la prise en charge des femmes atteintes de pathologies gynécologiques pelviennes (endométriose et kystes ovariens) en substitution du CFA et de l’inhibine B,
  • le diagnostic et le suivi de la tumeur de la granulosa en complément de l’inhibine B,
  • le diagnostic différentiel des désordres du développement sexuel.

Le rapport complet est disponible au téléchargement